ILE DE LA REUNION .PRO

LA PASSION SELON SAINT MATTHIEU DE BACH


 

LA PASSION SELON SAINT MATTHIEU DE JOHANN SEBASTIAN BACH

 

 Après avoir raté le précédent rendez-vous, nous étions heureuses de retrouver le GAM (Gradus ad Musicam) à l'église Saint Léon de Nancy.

 Plus qu'aux giboulées de mars, la pluie fine qui nous mouillait sans en avoir l'air nous faisait penser au crachin breton. Mais elle n'avait pas rebuté les mélomanes auxquels le Gradus ad Musicam avait donné rendez-vous pour écouter cette oeuvre du grand musicien allemand.

 

 Comme son nom l'indique, La Passion selon Saint Matthieu raconte les évènements qui ont précédé la crucifixion de Jésus-Christ ainsi que les relate Saint Matthieu, un des quatre évangélistes, jusqu'à sa mise au tombeau et sa résurrection.

 

 Le GAM proposait la version courte ce soir et, dimanche prochain, la version longue (3 heures de musique).

 

 

Nous avons loisir, en attendant les musiciens et les choristes, d'admirer les voûtes et les rosaces.

Malgré les nombreux auditeurs - l'église est pleine comme elle l'est peut-être à l'office du dimanche de Pâques - les puissants projecteurs et le chauffage annoncé, il fait froid dans la maison du Seigneur.

Les musiciens accordent leurs instruments. Au-dessus de l'ensemble musical du GAM, une toile a été tendue pour accueillir le texte original et la traduction en français. Et pour ceux qui ont acheté le programme, le livret intégral et bilingue est inséré. Il est donc très facile de suivre le cheminement de l'oeuvre, même pour ceux qui ne manient pas la langue de Goethe. Utile d'ailleurs aux autres aussi ! Car moi qui parle couramment allemand, j'avoue qu'il m'aurait été impossible de comprendre la langue baroque de l'époque, pourtant parfaitement prononcée par les chanteurs.

                

Ian HONEYMAN, ténor, dans le rôle de l'évangéliste, le personnage principal de l'oeuvre, le narrateur.

Nous entendons pour la seconde fois - précédemment l'année dernière dans un oratorio de Noël - le ténor écossais en tenue traditionnelle.

Malgré des engagements dans le monde entier, cet artiste aux multiples talents trouve le temps de s'arrêter en Lorraine.

                

Célia PIERRE, soprano, que les habitués du Gradus ad Musicam retrouvent toujours avec le même plaisir lors de chaque nouvelle création.

Médaillée d'or en 2000 du Conservatoire National de Région de Nancy, elle est dans cette oeuvre biblique comme touchée par la grâce et sa voix, poussée très haut dans la gamme, résonne sous la voûte.

 

 

Roselyne ALLOUCHE, alto.

Après des études à Marseille, elle "monte" à Paris pour intégrer l'Ecole d'Art Lyrique de l'Opéra de Paris. A partir de 1986, elle chante dans de nombreux spectacles en France comme à l'étranger.

Depuis 2005, elle est professeur de chant au Conservatoire National de Région de Dijon.

 

Benoît PORCHEROT, ténor.

Formé dans le Choeur de Garçons de Lorraine à Nancy, il débute comme soprano. Puis il poursuit ses études à l'étranger.

 

Christophe GAY, baryton.

Médaillé d'or du Conservatoire National de Région de Nancy, il débute à l'Opéra de Nancy où il interprète différents rôles.

Il s'est déjà produit dans plusieurs oeuvres avec le Gradus ad Musicam, mais également avec la Philarmonie de Lorraine et l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy.

Jean-Louis GEORGEL, basse.

Outre le chant, l'artiste joue de l'orgue et du piano.

Diplômé de l'Université de Strasbourg, il poursuit ses études de chant à Versailles. Il se produit sur scènes et enregistre de nombreux disques.

Michaël PARISOT, orgue.

Il commence l'étude du piano dès l'âge de cinq ans puis se dirige vers l'orgue. Elève du Conservatoire National de Région de Nancy, il obtient une médaille d'or en orgue, puis il se perfectionne à Lyon. Titulaire d'un DEUG de musicologie, il devient professeur d'orgue et de clavecin au CNR de Metz.

Il se produit, seul ou avec d'autres formations, sur les scènes d'Europe.

 

Des musiciens de l'ensemble Gradus ad Musicam.

Choeur d'enfants de l'atelier artistique du collège Guynemer de Nancy.

Choeur Gradus ad Musicam.

                

Direction : François LEGEE, à la fin du concert.

Le rappel des artistes par un public enthousiaste.

 (mars 2008)

 

 Toutes les photos de ce reportage ont été réalisées par Monique Colin  

 

   

Isabelle Chalumeau (écrivain public)

ZAZ-ECRITOIRE

BP 30125

54715 LUDRES

Tel : 06.70.35.05.76

courriel : isabelle.chalumeau@wanadoo.fr et ichalumeau@free.fr

Sites : www.toutnancy.com/toutecrire et http://ichalumeau.free.fr