ILE DE LA REUNION .PRO

Enfin une balançoire adaptée


LIBERTY SWING


Wayne Devine est un inventeur australien et génial.
Parti du constat que rien n'était prévu pour les enfants handicapés sur les aires de jeux, il s'est lancé le défi de construire une balançoire pratiquable en fauteuil roulant. Depuis 1988 donc, l'inventeur a élaboré de multiples plans, tenant compte de toutes les contraintes, du plaisir à la plus grande sécurité bien sûr.
En 2000 son projet aboutit enfin, il s'appelle Liberty Swing et orne désormais les aires de jeux australiennes. Petit à petit, la balançoire s'installe aussi en Amérique du nord...

Depuis cet été, l'Europe s'y met aussi : il existe une de ces balançoires ... à la Pépinière de Nancy !


Cela méritait bien une petite visite, pour un essai grandeur nature.


Au premier coup d'oeil, la balançoire ne dénote pas, et s'intègre plutôt bien à côté des autres, plus classiques. Un peu différente, elle intrigue un peu les enfants qui jouent beaucoup dessus, mais elle ne peut être utilisée sans clé, ce qui évite les dégradations d'un engin costaud mais couteux !
Il faut donc s'adresser à la cabane des gardes, qui sont visiblement ravis de voir qu'elle va servir, ce n'est apparemment pas si fréquent.


De retour sur le site, tout est expliqué et même plus sur un vaste panneau d'instructions. Après quelques tâtonnements, c'est finalement très simple :


(cliquez les photos pour agrandir)

  • Au centre de la plateforme il y a un siège rabattable, pour les enfants qui ne seraient pas en fauteuil, mais pas pour autant en capacité d'utiliser les balançoires classiques. Donc en fonction des besoin, le déplier/replier.

  • Monter sur la plateforme en marche arrière. Avec un gros fauteuil, il n'y a pas beaucoup de place mais ça passe. Côté poids, la balançoire en supporte jusqu'à 250kg, ce qui n'est pas inutile, quand de nombreux gros fauteuils atteignent les 200kg.


  • Décrocher la rampe, en tournant la clé.

  • Sécurité maintenant : Sortir la ceinture ventrale du coffre arrière (avec la clé)

  • Puis attacher les chaînes, toujours par l'arrière, aux roues du fauteuil.


Et c'est parti, y a plus qu'à balancer !

Pas très haut pour moi, je me sentais un peu grande pour ça, et j'avoue que j'avais un peu le mal de mer... Mais allez voir la vidéo du site, les marmots montent super haut, ça n'a peur de rien un marmot... :-)

Pour plus de renseignements donc, il y a un site. http://www.libertyswing.com.au/

Espérons que ce genre de jeux équiperont de plus en plus d'aires, en France ou ailleurs...


Céline.