ILE DE LA REUNION .PRO

Historique de la Place Carrière


La place de la Carrière

C'est la plus ancienne des grandes places historiques de Nancy. Elle apparaît au milieu du XVIe siècle au moment où les fortifications médiévales de la ville sont remplacées par une enceinte bastionnée. Cette modernisation des fortifications est à l'origine d'une dernière extension de la ville vers l'est : c'est la rue Neuve ou Place Neuve de la Carrière présentée représentée par les grands graveurs lorrains du XVIIe siècle, Jacques Callot et Claude Déruet. Son nom de Carrière lui vient de son utilisation pour les joutes, les tournois et autres jeux équestres

A l'origine, cette grande place rectangulaire est une place fermée qui ne peut servir de lieu de passage car son extrémité sud s'appuie sur la courtine. Ce n'est qu'à la fin du XVIIe siècle que les Français, lors d'une occupation de la ville, établirent une communication avec la Ville Neuve voisine en perçant une porte déjà appelée Porte Royale en l'honneur de Louis XIV. Mais c'est sous le règne de Stanislas Lezczinski que l'idée de réunir la Ville Vieille et la Ville Neuve, trouvera une admirable concrétisation.
La Place de Carrière est utilisée pour constituer une perspective architecturale composée du nord au sud d'une succession de trois places : une place ovale, l'Hémicycle devant le palais de l'Intendant construit par Richard Mique, une place rectangulaire, la Place de la Carrière, et au-delà de la Nouvelle Porte Royale (l'Arc de Triomphe construit en l'honneur de Louis XV), la Place Royale aujourd'hui Stanislas.

La Place de la Carrière est désormais intégrée dans cet ensemble architectural du XVIIIe siècle. En face et à l'imitation de l'Hôtel de Beauvon Craon construit par Boffrand, Emmanuel Héré construit l'Hôtel de la Bourse. A partir de ces deux hôtels s'alignent de part et d'autre de la place, deux longues lignes de façades sobrement animées de quelques agrafes rocailles. Ce double alignement se soude par deux pavillons identiques à la colonnade de l'Hémicycle. Fontaines, groupes sculptés et grilles, parachèvent le décor de la place.