ILE DE LA REUNION .PRO

Joy chez les Pharaons


Tous les jeudis soirs, de 21h à 22h, "Joy chez les Pharaons" est sur les ondes de Radio Caraïb' (90.7). Rendez-vous culte des auditeurs nancéiens accrocs à cette émission devenue mythique ( ! ), on ne pouvait s'empêcher d'aller fouiner dans les studios. N'entendre que des voix, à la longue, c'est frustrant ; il était temps de lever le voile sur tant de mystères. Puisque le jeudi soir est la sacro-sainte soirée "Envoyé Spécial", l'équipe de TNC, comme tout bon service d'info qui se respecte, est elle aussi allée sur le terrain. Pas de Joy en vue mais une équipe de pharaons qui n'a pas sa langue dans sa poche...



Presqu'un septennat que "Joy" sévit sur Radio Caraïb' Nancy et les animateurs ne sont pas prêts de lâcher casques et micros. Lorsque Johann, président de RCN à l'époque, propose un créneau d'une heure à Mounir et Didier, il s'agit d'une première sur les ondes pour les deux compères. Les débuts sont fastidieux mais prometteurs. Deux rubriques essentielles composent alors l'émission : la BD et la musique. Mais le temps passant, le micro apprivoisé et la "peur du blanc" maîtrisée, "Joy" se développe. Au fil du temps et des rencontres, des chroniqueurs viennent se greffer au noyau dur. Fred , Nico, Julien, Stan, Fabrice... autant de pipoles qui participent à l'étoffement de l'émission.


RCN est une radio associative, non commerciale, apolitique et sans publicité. Elle s'inscrit tout droit dans la tradition des radios libres, ce qui autorise une grande liberté dans la conception de ses émissions. Aussi, "Joy chez les Pharaons" n'est pas figée dans un concept précis. On y parle de tout, sans tabous ; exit la langue de bois, on n'hésite pas à mettre le doigt là où ça fait mal. Ironique, cynique, sarcastique... ? "Joy chez les Pharaons a un certain aspect critique. On mène le jeu et ça peut aller très loin" souligne Mounir. "Nous sommes apolitiques, voire révolutionnaires, provoc', mais jamais vulgaires. Après tout, on ne fait pas du Michel Drucker", précise Didier.
Tranches musicales, débats, interviews... et évidemment, flashs info, comme pour de vrai.



"Si le tram ne devait toujours pas fonctionner, deux projets se présentent à nous. Soit on remet des roues de train et on le revend à la SNCF, soit on réinvestit 3 milliards d'euros pour faire dévier la Meurthe par le centre-ville afin de rentabiliser le tram en tant que bateau-mouche parce que s'il ne roule pas, on ne sait jamais, peut-être qu'il flotte." Les déboires du tram de Nancy ont, par exemple, largement agrémenté les flashs info de Stanley Davis from L.A. Aujourd'hui, le tram fonctionne, mais notre chroniqueur reste à l'affût. L'actualité revue et corrigée à la sauce "Joy" se fait dans une ambiance de franche déconnade et laisse place à des débats qu peuvent s'avérer houleux.


Le flash d'info est pour ainsi dire la seule rubrique récurrente de l'émission. Car ce qui prime avant tout, c'est l'impro. "C'est la seule radio où ça tchatche de tout côté" affirme Mounir. Et pour tchatcher, ça tchatche ! Et encore, il paraît qu'avant, c'était pire !



"Au début, il n'y avait que Didier et moi à l'antenne et ça a duré au moins un an et demi. C'était la première fois qu'on faisait de la radio, on était complètement inexpérimentés. On se coupait souvent la parole, c'était incompréhensible. Puis, le brouhaha a laissé place à l'écoute de l'autre"
Un genre d'osmose ? "On est complémentaires sur pas mal de choses ; au niveau musical, mais aussi sur l'humour. Même si on n'est pas d'accord, l'un rebondit sur les propos de l'autre et vice-versa. Ce qui est bien, c'est que l'un comme l'autre, on a le sens de la répartie"


La force d'une radio libre, on l'a compris, c'est de pouvoir s'exprimer sans épée de Damoclès au-dessus de la tête. Et cette liberté se retrouve également dans le choix des invités de l'émission.
"Joy chez les Pharaons" a reçu des personnalités comme l'écrivain
Jimmy Sabater, Assassins, des représentants de la revue culturelle Hermaphrodite, des membres de MJC locales, Konsta, Consciences Tranquilles, des DJ's....
De nombreux acteurs de la vie culurelle locale ont comme seul moyen de se faire entendre, les micros de radios libres, dénuées de toutes obligations commerciales. Ils sont sûrs de pouvoir se faire connaître dans toute leur libre expression, sans menace de censure.
Alors même si "Joy chez les Pharaons" est une bonne partie de rigolade, ses animateurs ont le réel souci d'impliquer artistes, intellectuels, structures associatives... dans leur émission. La porte est ouverte à ceux qui le désirent.
Envie de parler de son spectacle ? De son groupe ? De son bouquin ? De son assoc' ? Profitez-en !

 

"Joy", comme toute émission de radio, c'est aussi de la musique. Mais impossible de la classer dans une catégorie. Tu aimes Aznavour, la Techno, le Rap, le Rock, Capitaine Flam ? Alors rejoins-les ! Car la playlist très éclectique, et c'est peu dire, tient une large part dans l'émission. Et tu peux demander (presque) tout ce que tu veux ! Manu à la technique dégaine ses morceaux plus vite que son ombre, et il répond même au téléphone quand on l'appelle. Quelle équipe !
Alors faites exploser le standard en appelant au 03.83.97.78.23. Des cadeaux à gagner (faut c'ki faut), des commentaires en direct juste pour le plaisir d'entendre sa voix à la radio, des dédicaces, enfin tout ce que vous voulez, puisque c'est une radio libre complètement interactive.

Pour communiquer avec les troubadours de la radio, vous pouvez appelez pendant l'émission au 03.83.97.78.23. Ne soyez pas timides !
Et bien sûr, si vous êtes artiste, musicien ou n'importe qui d'autre et que vous désirez parler d'un projet dans "Joy chez les Pharaons", contactez Didier au 06.12.73.58.32

P.S : Ceux qui prétendent ne pas capter 90.7 font vraiment preuve de mauvaise volonté. Jouez un peu avec l'antenne, cherchez la station coûte que coûte et ensuite ne touchez plus à rien ! Alors que le Loft nuit gravement à la santé, Joy chez les Pharaons est à écouter sans aucune modération !
Quant à savoir pourquoi le nom de "Joy chez les Pharaons", demandez-leur !
Mais gare ! L'oeil de RCN surveille...


Pour toute info sur la radio, la grille des programmes
... : http://rcn90.7.free.fr

17/04/2002
Julie Marchal