ILE DE LA REUNION .PRO

La morphopsychologie : une science à découv


La morphopsychologie : une science à découvrir...


Se connaître soi et surtout mieux connaître les autres, voilà ce que promet en quelque sorte cette science... Mais au fait qu'est ce que c'est exactement et comment ça marche la morphopsychologie ? Très simplement : c'est la relation entre la forme de votre visage et vos comportements, vos attitudes... Ca peut paraître abstrait dit comme ça, attendez la suite, vous allez mieux comprendre...
Cette science récente, datant de 1937 pour être exacte, mélange les connaissances de la biologie et celles de la psychologie. L'un de ses représentants, Patrick Masoni, donne une conférence vendredi, l'occasion d'en savoir plus sur le sujet et de vous laisser vous faire votre propre avis.
Suivez le guide :



Comme Patrick Masoni l'explique "il existe deux notions de base : l'expansion et la conservation". Normalement, tout être vivant, et donc nous aussi, est programmé pour croître. La preuve, un bébé grandit, grossit, apprend très rapidement : sa capacité d'ouverture est maximale. Seulement voilà, ce n'est pas si simple, on est confronté à un tas de forces extérieures... l'enfant va, par exemple, se rendre compte qu'il ne peut pas traverser une table, mais qu'il se cogne à elle... Et puis ce "contexte" est présent tout le temps sous différentes formes, une personne dans un restaurant ne peut pas se permettre de mettre ses pieds sur la table... ou en tout cas s'il peut le faire, le personnel ou les autres clients lui font comprendre qu'il n'a pas vraiment le droit. "La vie est une lutte entre ce qu'on veut pour soi et le monde extérieur" résume Patrick Masoni.
Du coup, en fonction de leur vie, deux catégories de personnes apparaissent : celles à la dominante de conservation (rétracté) et celles à la dominante d'expansion (dilaté). C'est à dire que leurs perceptions face à la même situation est totalement différente. Le premier montre un manque de confiance, se méfie, contrairement au second qui voit tout positivement. Voilà donc l'essentiel à comprendre pour aller plus loin.

Concrètement au niveau du visage, tout ça se voit. Sa forme et sa largeur (cadre dans le jargon des spécialistes) donne une idée de l'énergie de la personne. Plus le visage est large, plus la personne dispose d'énergie. Et en plus ce sont les différentes parties du visage (yeux, nez et bouche) appelés récepteurs qui indique comment la personne gère cette énergie. Plus ses récepteurs sont petits, plus elle la donne au compte goutte.

Enfin la morphopsychologie découpe le visage en trois étages qui détermine des domaines différents:
1er étage : front + yeux = étage cérébral (mode de pensée, rapport au monde)
2ème étage : pomettes + nez = étage affectif (mode relationnel, rapport aux autres)
3ème étage : menton = étage instinctif (mode d'action)

Ainsi si votre partie cérébrale est la plus développée, vous faites plus naturellement appel à votre cerveau que ce soit en prenant un livre ou dans votre métier. Si vous avez l'étage affectif dominant, vous avez besoin de travailler avec les autres, de chercher leur reconnaissance. Et enfin si vous avez le dernier étage plus prononcé, vous aimez la pratique et utiliser votre énergie physique. Comme loisir, vous vous mettrez plus facilement au bricolage qu'à la lecture.
A vous de faire le test maintenant pour voir si votre visage correspond à votre façon de voir les choses, en sachant que je ne vous donne ici que les grandes lignes de la morphopsychologie.


De toute façon, c'est évident "chaque visage est différent", souligne Patrick Masoni. "Il ya des avantages et des inconvénients dans chaque dominante. Il n'y a pas de bon ou de mauvais profil." En fait, pour lui, si on se fie à cette science, on peut comprendre les réactions des autres et s'y adapter. Si après cette rapide présentation, vous en arrivez à la conclusion : "je n'y crois pas ", c'est tout à fait normal ! La morphopsychologie fait encore beaucoup douter , notamment d'autres scientifiques.
Pour Patrick Masoni, c'est avant tout une "Ecole de tolérance" avec une devise : "Comprendre, et non pas juger".

 

Conférence : vendredi au château de Remicourt. Villers-lès-Nancy. 19h. 5 €.

Sachez également que Patrick Masoni, morphopsychologue conseil, anime une formation une fois par semaine le jeudi soir. Renseignements au 03 83 32 77 47.

19/09/2002
Erica Walter