ILE DE LA REUNION .PRO

Le Livre sur la Place


Le Livre sur la Place

 

Le livre sur la Place qui rassemble chaque année 120 000 visiteurs autour de plus de 400 écrivains et dessinateurs, a été le premier rendez-vous de la rentrée littéraire ce week-end.
L'édition 2001 accueillait comme invité d'honneur et président de la manifestation, l'académicien Hector Bianciotti (voir photo), auteur né en Argentine en 1930 de langue maternelle espagnole, et de parents piémontais.
Il a choisit d'adopter le français comme langue d'écriture avec Paul Valéry comme premier révélateur et maître.
La manifestation était par ailleurs placée sous le signe des auteurs étrangers qui écrivent en français.

 

  Edmonde Charles-Roux dédicaçait son livre "L'homme de   Marseille" chez Grasset.
Bernard Bonnet soumettait son livre "A vous de juger"
à l'appréciation des lecteurs, aux éditions Flammarion
  L'humoriste Daniel Prévost a signé à tout va son "Eloge du moi"
  Le Cherche Midi éditeur
Michel Tournier présentait "la Couleuvrine"
Gallimard
David Bulle, dessinateur à La Lorgnette de Nancy
Maurice Rajsfus était présent
avec son "Journal discordant : fin de millénaire" chez Dagorno


Yves Simon
"La voix perdue des hommes"
Grasset
Sophie Thalmann
"Ca fait quoi d'être Miss France? L'envers du diadème"
Michel Laffont



( lisez notre entrevue avec Sophie ci-dessous)
Quant à Nadia Harley, elle nous prépare un nouveau livre
qu'elle présentera à Fantastica 2002 : "Ficus Mélodie", un roman
de science-fiction se passant à Nancy.
Pour l'heure, elle dédicaçait son dernier ouvrage "La poupée aveugle"
éditions Oberlin
Pour allez sur son site : www.amdnews.com/nadia

Philippe Delestre est présent chaque année au Livre sur la Place sur le stand des éditions de l'Est.

Il n'est pas dessinateur par hasard.
Tout enfant déjà, il commence à manier les crayons; mais quand généralement les enfants cessent de dessiner vers huit-neuf ans, lui continue et n'arrête pas. "C'est une passion, c'est une démangeaison, j'ai dépassé le cap pathologique" indique t'il.
C'est ainsi que le Républicain Lorrain publie pour la première fois ses dessins en 1971.
Le Maine Libre, le Courrier de l'Ouest, le magazine allemand "Stern", The Herald International Tribune suivent et passent réguliérement ses productions.

Mais c'est son travail à l'Est Républicain, depuis 26 ans, qui occupe la majeure partie de son temps.
Il conçoit son dessin d'actualité quotidien après plusieurs paliers :
" Je me fais réveiller par France Info à sept heures le matin" explique t-il. "Ensuite j'arrive au journal, je lis la presse écrite; conférence de rédaction à onze heures. Radio entre douze
et quatorze heures, un peu de télévision. Je suis à mon bureau à deux heures. Là ça com-mence...généralement, j'ai les contractions vers seize heures. A dix-huit heures, c'est fini. "

Quant à ses modèles, ils s'appellent Franquin, Jacques faizant, Gotlieb et Benjamin Rabier le dessinateur animalier.
Son dernier livre est d'ailleurs d'inspiration animalière puisqu'il rassemble tous ses dessins sur la fièvre aphteuse depuis 1996.
On y retrouve ses sympathiques vaches folles, mises à l'index, un entonnoir sur la tête, un mégot à la bouche, gouailleuses et dépravées, côtoyant au hasard de l'actualité le Tour de France, ou renvoyées du Loft!

"Adieu veau, vache..." de Philippe Delestre aux éditions de l'Est. 14,50 € /95,11 Francs.


Entrevue avec Sophie Thalmann


Vous êtes présente au Livre sur la Place pour votre livre "Ca fait quoi d'être Miss France ? L'envers du diadème". Quel est votre public ?
>>> J'étais présente uniquement jeudi après-midi, mon public était donc très jeune (sortie d'écoles) ou plus âgé (retraités). Comme vous le voyez, j'ai un public très "large", c'est très plaisant.

On imagine que d'autres Miss France, avant vous, ont eu l'idée d'écrire un livre sur l'envers du décor. Pourquoi ce livre et dans quel esprit l'avez-vous écrit? Quel fut le rôle du Comité Miss France dans la rédaction de ce livre ?
>>> J'ai écrit ce livre car j'avais une demande de la part de toutes les personnes que je pouvais rencontrer, tout le monde se demande "ça fait quoi d'être Miss France" ?... J'ai voulu laisser une trace de cette formidable année qui a chamboulé par la suite la petite provinciale que je suis ! Le Comité Miss France n'a rien eu à voir dans l'initiaive de mon livre ; Madame de Fontenay était plus ou moins au courant, elle ne l'a su que très tard, seulement quelques jours avant sa sortie.

Quelle expérience avez-vous retiré de l'écriture de ce livre ? Est-ce une nouvelle voie qui s'ouvre à vous ? .
>>> Ma démarche est assez particulière, j'aime beaucoup écrire. Pendant mon année de Miss, j'avais pris l'habitude de noter tous les jours mes déplacements, mes rencontres, mes impressions ... cela a donné un livre !

On a l'habitude de vous voir à la télévision, dans les magazines, sur internet, ou de vous entendre à la radio. Aujourd'hui vous publiez un livre. Une façon de couper court à l'image de vous que véhicule les médias ?
>>> Mon livre fait partie d'une suite logique ... Il s'est passé plein de choses depuis l'élection : j'ai travaillé sur plusieurs émissions TV (Téléfoot, Y'a pas photo, Photos de vacances, Les petits princes ...), enregistré une publicité (Sanogyl), enregistré un disque avec Emmanuel Petit ... alors, pourquoi pas un livre ? Ce n'est pas pour couper court à mon image de Miss.

Quelles sont les rencontres importantes, les moments forts pendant le Livre sur la Place ?
>>> Je ne suis pas restée suffisamment longtemps malheureusement pour vous parler de "moments forts". C'est impressionnant d'être aux côtés d'écrivains et de mettre un visage sur des mots !

Quels sont vos projets à la télévision ou à la radio ? Et en Lorraine ?
>>> Une nouvelle Coupe du Monde nous attend en 2002. Je prépare ma visite au Japon avec des surprises ! Je continue Téléfoot chaque dimanche avec une rubrique "Coupe du Monde" et "Internet". En parallèle, je suis sur le sondes de France Bleu Sud Lorraine en direct pour donner la parole à des "passionnés" qui nous font partager leur passion. Je travaille également sur un nouveau concept d'émission mais je ne peux pas en dire plus pour l'instant !

Vous considère-t-on encore comme Miss France ? Peut-être auriez-vous une brève anecdote à nous raconter sur votre épopée de Miss (un avant-goût à votre livre)?
>>> Je pense que l'on reste Miss France à vie. Je ne pensais pas que les gens pouvaient être aussi "friands" des miss. Au cours de notre année de règne, nous avons un véritable rôle à jouer. C'est pourquoi je raconte tout cela dans mon livre, car on ne s'attend pas à ce que ce soit une année aussi intense !!

Pour finir, que lisez-vous en général ? et en ce moment ?
>>> Je lis très, très souvent. Romans, livres pour les femmes (Bridget Jones, "Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus" ...), polars,... J'apprécie, entre autres, le style de Jean-Michel Grangé ainsi que celui de Marc Lévy.


" Ca fait quoi d'être Miss France? l'envers du diadème." de Sophie Thalmann chez Michel Laffont.