ILE DE LA REUNION .PRO

Axelle Red séduit le Zénith


Axelle Red séduit le Zénith

Elle nous apparaît lovée dans une bulle de plexiglas en nous promettant " des mamours, toujours des mamours ", se mouvant au rythme lent de sa chanson, dégageant dès les premières notes une sensualité qui émeut un public déjà conquis.

On entend des " Axelle tu es la plus belle " " Axelle je t'aime ", elle répond à tous gentiment, le dialogue s'installe. Alternant le rythme et la douceur, elle nous parle d'amis disparus, se demande en musique comment étaient leurs derniers moments ou nous fait bouger au son d'une chanson aux paroles espagnoles. Elle n'a pas peur de vieillir, 82 ans semble être un bon âge…

Des bulles, toujours des bulles immenses suspendues en haut de la scène à l'image de cette sphère virtuelle qui l'entoure en la rendant inaccessible, la protégeant. Elle s'approche, touche les mains tendues, parle à l'un, répond à l'autre, joue les entremetteuses en arrangeant un coup avec son percussionniste pour une autre …..

C'est déjà la fin, elle revient pour une dernière fois en court peignoir blanc une touche de vert pomme sur la bordure et des chaussures vertes qu'elle dépose au pied du piano. Elle dit qu'elle avait un orteil sous la douche et refuse d'enlever son peignoir comme le demande certains de ces fans. " Je vais faire ce que j'ai décidé ", elle s'installe au piano et nous demande de la laisser rester femme ne fût ce qu'en larmes. C'est un grand moment d'émotion, le silence est total et tous les yeux sont fixés sur cette fée aux cheveux de feu. Sous les applaudissements déchaînés, elle se lève, se rechausse et disparaît… Axelle tu nous manques déjà Chut ! Elle a dit qu'elle reviendrait !

Brigitte L.